4 questions à se poser avant de commenter le poids d’un autre | billie
/fun

4 questions à se poser avant de commenter le poids d’un autre

Du 28 novembre au 2 décembre 2022 au Québec, c’est la Semaine Le poids? Sans commentaire! Celle-ci vise à sensibiliser les gens aux conséquences que peuvent avoir les commentaires sur le poids et l'apparence des autres.  

Chaque année, cette initiative de l’organisme ÉquiLibre se penche sur une thématique importante au sujet du poids. Pour 2022, on invite les gens à commenter différemment devant leur écran.

Un.e Québécois.e sur dix a déjà reçu des commentaires négatifs sur son poids ou son apparence sur les réseaux sociaux. De plus, près de la moitié de la population affirme lire souvent ce type de commentaires sur ces réseaux.

Qu’ils soient positifs ou négatifs, les commentaires sur l’apparence peuvent grandement affecter tant ceux vers qui ils sont dirigés que ceux qui les lisent au passage.

Pour la 11e édition de la Semaine Le poids? Sans commentaire!, ÉquiLibre veut pousser les gens à réfléchir à leurs habitudes de commentaires sur les réseaux sociaux. 

Pour cela, la porte-parole Marie-Soleil Dion a présenté, dans une courte vidéo, les quatre questions à se poser avant de laisser un commentaire sous une photo ou une vidéo. En prenant le temps de réfléchir avant de publier, on évite peut-être de blesser plusieurs personnes.

Voici donc quatre questions à se poser avant de commenter le poids ou l’apparence d’une personne:

1) Quelle est ta volonté?

Avant de presser sur «Publier», il est important de se demander ce que l’on espère accomplir avec ce commentaire. On se demande ce qui nous motive à écrire ceci, ou encore ce qui nous pousse à réagir d’une telle façon. 

2) Est-ce que ton commentaire fait preuve d’amour?

Ici, on parle de bienveillance. Si notre commentaire se veut plein d’amour et sans méchanceté, il est probablement acceptable! Cela vaut aussi pour les commentaires qu’on se fait envers soi-même. 

Par contre, il faut faire attention aux commentaires qui se veulent positifs, mais qui pourraient tout de même causer beaucoup de tracas chez les autres. Parmi ceux-ci, on retrouve demander à une femme si elle est enceinte, ou encore féliciter quelqu’un pour sa perte de poids. N’oubliez pas que, même si ce type de commentaires viennent d’une bonne intention, on ne sait pas ce qui se trame dans la vie des gens et qu'ils pourraient être blessants.

3) Est-ce que ton commentaire est utile?

Il faut aussi se demander si notre commentaire apporte quelque chose à la personne qui va le recevoir, ou encore nous apporte quelque chose à nous! Si c’est un commentaire qui entretient des préjugés et qui ne donne rien de positif, on oublie ça!

4) Est-ce que tu fais preuve de tolérance?

On vise des commentaires respectueux. Il ne faut pas oublier que chaque personne est différente! Les opinions diffèrent, l'apparence physique aussi, et c’est parfait comme ça.

À garder en tête la prochaine fois que vous voulez commenter une publication sur les réseaux sociaux. Pour plus d'information, rendez-vous sur equilibre.ca!

Ces vidéos pourraient vous intéresser: 

s

s

Sur le même sujet