7 mythes sur la masturbation qui sont tout simplement faux | billie
/fun

7 mythes sur la masturbation qui sont tout simplement faux

La masturbation est un acte tout à fait normal et sain que la majorité des gens pratique, alors pourquoi existe-t-il encore autant de tabous à ce sujet? 

La masturbation est lorsqu’on se procure du plaisir sexuel à soi-même, soit avec l’aide d’un jouet, ou sans. C’est une façon d’explorer sa sexualité, et de se faire du bien!

Malheureusement, peu de gens osent en parler ouvertement, et cela reste assez tabou. Ceci cause plusieurs mauvaises compréhensions à ce sujet, et puisque c’est tabou, on n’ose pas toujours s’informer ou poser des questions.

Voici donc 7 mythes complètement faux au sujet de la masturbation:  

1. C’est sale

Plusieurs personnes ressentent de la honte face à la sexualité, et donc face à la masturbation. La réalité, c’est qu’un peu plus que 75% de la population se masturbe. C'est donc très commun. 

Cela ne fait pas de vous quelqu’un d’obsédé par le sexe. La masturbation peut être utilisée pour relaxer, pour mieux dormir ou encore pour tenter de comprendre ce qu’on aime le plus pour mieux le communiquer à notre partenaire.

2. Cela nous enlève le goût de faire l’amour

 Règle générale, ceci devrait être faux. Par contre, certaines personnes peuvent développer une compulsion à se masturber, ce qui peut avoir un impact néfaste sur leur relation. Ceci est très rare et implique que vous soyez si obsédé avec la masturbation, que cela vous empêche de vivre normalement, et que vous manquiez le travail ou des activités sociales pour pouvoir vous masturber.

Pour la grande majorité des gens, la masturbation ne fait en aucun cas baisser la libido. Au contraire! Plus on apprend à se connaître, plus le sexe avec notre partenaire sera plaisant.

3. Si on se masturbe, on perd notre virginité

Double mythe! Le concept de «perdre sa virginité» est, à la base, problématique. Si vous vous êtes masturbé.e avant d’avoir eu vos premières relations sexuelles, cela ne change absolument rien. Le seul impact que cela peut avoir est positif puisque vous serez mieux aiguillé.e pour guider votre partenaire.

• À lire aussi: 15 mythes sur perdre sa virginité qui ne sont pas fondés

4. La masturbation nécessite une pénétration

 Si vous n’avez pas envie de vous procurer un jouet sexuel pour vous masturber, n’ayez crainte : la pénétration est une façon de se procurer du plaisir, mais il en existe plusieurs autres. Une grande portion des gens qui ont un clitoris vont retrouver du plaisir en stimulant celui-ci, sans pénétration.

Vous pouvez aussi explorer vos autres zones érogènes : pour certains cela pourrait être les seins, les fesses, ou autre! Il n’y a pas de limite.

5. Il faut absolument écouter un porno en se masturbant

Encore une fois, ceci est faux. Alors que certaines personnes préfèrent écouter un film XXX pour se masturber, ce n’est pas du tout obligatoire! Vous pourriez utiliser votre imagination, ou encore lire une histoire érotique pour vous mettre dans le «mood».

6. Si on est en couple, se masturber c’est comme tromper

 Certaines personnes peuvent voir le fait que leur partenaire se masturbe comme un signe qu’il ou elle n’est pas satisfait.e, mais c’est faux. Se masturber est, à la base, une activité que l’on fait seul.e pour explorer sa sexualité. C’est un moment pour soi qui n’enlève absolument rien à votre partenaire! 

Le seul moment où cela peut devenir un problème est lorsque c’est compulsif, comme indiqué au point #2.

7. C’est moins le fun que faire l’amour

Il ne faut pas voir la masturbation comme étant l’option «poche» qui remplace faire l’amour. Pour certains, c’est encore mieux que le sexe, alors que pour d’autres, c’est le contraire. Il faut plutôt le voir comme du «self care», et une façon d’explorer ce qu’on aime.

Un orgasme seul.e peut être aussi satisfaisant qu’un à deux, tout dépend du contexte.

Ne manquez pas nos dernières vidéos:  

s

s

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus