Gloria-Bella avoue ses insécurités corporelles et Alanis Désilets répond de la meilleure façon | billie
/vedettes

Gloria-Bella avoue ses insécurités corporelles et Alanis Désilets répond de la meilleure façon

Les deux influenceuses ont fait preuve de solidarité et d'honnêteté lorsqu'Alanis Désilets a répondu à une publication Instagram très touchante de Gloria-Bella.  

  

Gloria-Bella est toujours très honnête au sujet de sa santé mentale sur les plateformes. Elle a d’ailleurs récemment parlé de son trouble alimentaire dans une vidéo TikTok.    

• À lire aussi: Gloria-Bella documente son trouble alimentaire dans une vidéo inspirante  

  

Celle qui prône le «body positivity» ne prétend pas par contre que toutes les journées sont faciles. La jeune femme a partagé hier soir un message honnête et très touchant au sujet des insécurités corporelles. Elle a publié une photo sans filtre ou maquillage, accompagnée d’un texte au message très important.   

Voir cette publication sur Instagram

Ce soir, c’est le genre de soir où j’ai passé un peu trop d’heures à scrutter de trop près les corps parfaits de mon feed Instagram. Le genre de soir où j’ai passé trop de temps à me comparer à des images modifiées. Le genre de soir ou le poids des standards de la société me pèse comme l’aiguille sur ma balance qui frôle de trop proche ce chiffre qui me fait si peur. Le genre de soirée où les voix enfuies au plus profond de moi crient d’insécurités. Le genre de soir où tout le travail que je fais depuis des années pour m’aimer semble s’échapper. Ma tête est aussi lourde que ma pesée. Je me sens imposteur. Ai-je le droit de m’adorer une journée et de me détester le lendemain? Suis-je mal placée pour parler ou pour me prononcer? Ma confiance en moi étouffe sous les vêtements que je n’arrive plus à porter ou à attacher. J’aime inspirer les gens à s’accepter, mais ça serait mentir de dire que ça m’arrive jamais de me comparer ou de me rabaisser. Ça serait mentir de dire que je m’aime ce soir. Pourtant je m’aimais hier. Ça serait facile de parler que du beau comme on sait si bien le faire sur Instagram, mais j’ai pas envie de vous cacher cette vulnérabilité. Avoir confiance en soi, c’est des hauts et des bas continuellement pour tous et chacun à notre manière. Les personnes à qui je me compare ce soir ont elles aussi leurs propres insécurités. Nos insécurités sont peut-être différentes mais tout aussi valides. J’ai pas envie d’inspirer les gens à s’accepter sans montrer l’autre côté, qui peut parfois être plus compliqué. L’important là-dedans c’est juste de ne pas abandonner. Parce qu'au fond, s’accepter, c’est de s’assumer autant dans les bons que dans les mauvais côtés 🤍

Une publication partagée par GLORIA-BELLA🤍 (@gloria_bellaaa) le

  

«Ce soir, c’est le genre de soir où j’ai passé un peu trop d’heures à scrutter de trop près les corps parfaits de mon feed Instagram. Le genre de soir où j’ai passé trop de temps à me comparer à des images modifiées. Le genre de soir ou le poids des standards de la société me pèse comme l’aiguille sur ma balance qui frôle de trop proche ce chiffre qui me fait si peur», peut-on y lire.     

Gloria-Bella continue en disant que même si elle a généralement confiance en elle, elle n’est pas à l’abri d’une mauvaise soirée où ses insécurités ressortent.     

«Ça serait facile de parler que du beau comme on sait si bien le faire sur Instagram, mais j’ai pas envie de vous cacher cette vulnérabilité. Avoir confiance en soi, c’est des hauts et des bas continuellement pour tous et chacun à notre manière. Les personnes à qui je me compare ce soir ont elles aussi leurs propres insécurités. Nos insécurités sont peut-être différentes mais tout aussi valides.»     

La Youtubeuse explique ainsi qu’un moment de doute ou d’insécurité ne définit pas notre image de soi, et que ces bas sont tout aussi importants que les hauts.     

Touchée par cette publication, Alanis Désilets a voulu ajouter au message de Gloria-Bella. Elle a partagé une photo d’elle-même dans une position «flatteuse», suivie d’une photo dans la même tenue, mais sans avoir posé pour avantager son corps.     

  

«Le dernier post de @gloria_bellaaa m’a fait mal jusqu’en dedans. À toutes mes girls out there qui rush à cause que vous croyez ne pas être « assez » par rapport à ce que vous voyez défiler sur IG — votre coeur vaut plus que tout ces corps « parfaits » et rappelez-vous que c’est EASY PEASY jouer à la top modèle quand on connaît bien ses angles», Alanis a-t-elle écrit.     

«La vie est trop fragile pour culpabiliser sur des choses qu’on ne peut pas être ou avoir ou pour envier des corps qui ne sont même pas le reflet de la réalité. [...] Comme dirait Gloria : You glow girl.»   

Wow! Un beau message, ainsi qu’une belle preuve de solidarité féminine. On adore!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus