Cette nouvelle série Netflix est un mélange entre «Stranger Things» et «The End of the F***ing World» | billie
/television/shows

Cette nouvelle série Netflix est un mélange entre «Stranger Things» et «The End of the F***ing World»

I Am Not Okay With This vient tout juste de faire son arrivée sur Netflix et toutes les critiques sont unanimes: la série est excellente.  

 

Sophia Lillis (It, It Chapter Two, Sharp Objects), joue Sydney, une adolescente en crise qui réalise qu’elle a des super-pouvoirs.  

 

L’histoire est basée sur un roman graphique par Charles Forsman a qui on doit aussi The End of the F***ing World. 

Forsman signe la réalisation, et les producteurs de Stranger Things sont aussi impliqués dans le projet.   

On ne peut s’empêcher de penser à Eleven lorsqu’on aperçoit Sydney pour la première fois, ses cheveux coupés courts et sa robe couverte de sang.  

 

Avant de découvrir ses pouvoirs, Sydney n’était qu’une adolescente normale de la Pennsylvanie. Depuis qu’elle a perdu son père l’année précédente, elle est constamment prise d’élans de colère.  

Sa meilleure amie est Dina, jouée par Sofia Bryant, qui est beaucoup plus extravertie que Sydney, et qui débute une relation avec un garçon très populaire à l’école. Sydney a un crush secret sur sa BFF.  

 

Elle se rapproche aussi de Stanley, joué par Wyatt Oleff avec qui Sophia Lillis a partagé l’écran dans les deux films de It, un garçon excentrique qui habite proche de chez elle.  

 

Cette comédie noire un peu «edgy» s’écoute ultra rapidement, avec seulement 7 épisodes d’environ 20 minutes.  

Pour ajouter une autre comparaison à une série Netflix qu'on adore, la facture visuelle un peu 80's rappelle celle de Sex Education

 

La fin est ouverte, alors on s’attend peut-être à une seconde saison!  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus