10 chandails chauds et confortables de marques québécoises | billie
/mode/shopping

10 chandails chauds et confortables de marques québécoises

S’il y a bien une pièce de vêtement dans laquelle on passerait tout notre temps en ce moment, c’est bien un coton ouaté chaud et ultra confortable.  

En plus d’être tendance en ce moment, il nous permet d'être bien chez soi, sans avoir l'air en pyjama. On le porte en XL pour un look décontracté ou encore plus cintré, avec un col roulé en dessous et entrer dans nos jeans, pour un look un peu vintage.        

  

  

Et parce que maintenant, plus que jamais, c'est important d'encourager les compagnies d'ici, on magasine local!    

  

Voici donc nos 10 chandails chauds de compagnies québécoises favoris:       

Courtoisie Tamelo

Crewneck de circonstance, Horacio Arruda «I Can Be Your Hero Baby», 50$ en précommande sur le site de Tamelo Boutique.      

  

  

Courtoisie Pony

Crewneck Club Optimiste, 58$ sur le site le Pony MTL. Pony offre aussi un 25% de rabais en ce moment avec le code «Quarantime».    

  

  

via HashtagChlowe

Crewneck astrologie «C'est écrit dans les étoiles» par Chlowe, 60$ sur le site hashtagchlowe.    

  

  

Courtoisie Tamelo

 Crewneck «Coeur de loup» de Tamelo, 50$, en ligne  

  

  

Courtoisie Pour de vrai

Crewneck «Texte-moi quand t’arrives» de Pour de vrai, 60$, en ligne  

  

  

Courtoisie One & Only

Crewneck «Candy Sky» de The One and Only, 55$, en ligne  

  

  

Courtoisie Callitee

Crewneck «Je tiens le coup» de Callitee, en rabais à 35$ en ligne.    

  

  

@gaelleleroyerphotography

Crewneck «Grands enfants» de Ana Roy, 55$, en ligne  

  

  

Courtoisie The One and Only

Hoodie «Wolfpack» de Elisabeth Rioux, 70$ sur le site de The One and Only.    

  

  

Courtoisie Le Cartel

Crewneck Confusion de Epithumia Rose pour Le Cartel, 65$ en ligne.    

  

Il y a aussi bien sur les chandails de Girl Crush Gang, la marque de Cindy Cournoyer et Lucie Rhéaume, mais ils sont présentement en rupture de stock... À surveiller!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus