10 mythes sur les menstruations qu'on doit cesser de croire | billie
/fun

10 mythes sur les menstruations qu'on doit cesser de croire

Les menstruations font partie de la vie de plusieurs filles, mais elles restent un sujet tabou dont on ne parle pas assez souvent.   

 

 

 Et même si on les vit tous les mois durant une grande portion de notre adolescence et de notre vie adulte, il existe encore une foule d'incompréhensions et de désinformations au sujet des menstruations.     

 Voici donc 10 croyances sur les règles qui sont totalement fausses     

 1. Les règles arrêtent dans l’eau  

 

 

 C’est faux. Parfois, l’écoulement est ralenti par la pression extérieure de l’eau, mais pas pour très longtemps!     

 Il faut donc quand même porter un tampon ou une coupe menstruelle.     

  

 2. Tu peux dormir avec un tampon  

 

 

 Pour éviter toute chance d’avoir un choc toxique, ce qui pourrait être mortel, il est fortement conseillé de changer de tampons toutes les 3-4 heures.     

 Donc, à moins que votre sommeil soit vraiment court, une nuit est donc trop longue pour cela!     

  

 3. Il y a un âge spécifique pour avoir ses règles, sinon c’est anormal  

 Il n’y a pas d’âge exact pour les premières menstruations, mais la moyenne se situe autour de 12 ans.     

 Pour la majorité des jeunes filles, cela peut varier entre 9 et 15 ans, dépendamment de plusieurs facteurs, dont l’activité physique. Parfois, une athlète va avoir les siennes un peu plus tard.     

  

 4. C’est impossible de tomber enceinte quand on est dans notre semaine  

C’est rare, mais c’est possible! Techniquement, on tombe enceinte quand on ovule, et l’ovulation se produit environ 1 ou 2 semaines après la fin des règles.     

Par contre, notre cycle est toujours imprévisible, donc il ne faut pas se fier à ça!     

  

 5. Les règles arrêtent totalement quand on est enceinte  

 

 

 Pas nécessairement! Plusieurs femmes vont avoir des pertes durant leur grossesse qui pourraient ressembler à des menstruations, surtout au début.     

 Par contre, si vous saignez beaucoup durant la grossesse, il est préférable de consulter un médecin rapidement.     

  

 6. Les règles qui ne sont pas rouges ne sont pas normales  

 Les règles peuvent être bien des couleurs à part rouges. Généralement, la journée où le cycle est le plus intense, soit la première ou la deuxième, le sang va être rouge vif.     

 Par contre, au début ou à la fin, si elles sont brunes, c’est normal! Le sang oxyde quand il passe du temps dans l’utérus, alors parfois il sort brun, ou même presque noir.     

 Si vos menstruations sont rosées, cela peut indiquer un taux d’oestrogène bas, ce qui peut être causé par beaucoup d’activité physique.     

  

 7. On ne peut pas faire de sport si on est menstruées  

 

  

 

Au contraire! Faire du sport apporte plus d’oxygène aux muscles et peut aider à diminuer les crampes ou la sensation d’être gonflée pendant les menstruations.     

Par contre, il se peut que vous soyez plus fatiguée qu’à l’habitude, alors diminuez l’effort un tantinet!     

  

 8. Si tu es irrégulière, il y a quelque chose de louche qui se passe  

 

 

Énormément de femmes sont irrégulières, et il n’y a rien de mal à ça! Le cycle dure en théorie 28 jours, mais cela peut varier entre 21 et 35 jours, et même plus.     

Le stress, l’activité physique, la fatigue et plein d’autres facteurs peuvent avoir un impact sur votre régularité.     

  

 9. Les symptômes pré-menstruels n’existent pas vraiment  

 

 

 Hum. Si vous avez déjà entendu ça, sachez qu’il n’y a rien de plus FAUX!     

 Non seulement les symptômes physiques, comme les crampes, les maux de dos et de têtes ainsi que la fatigue sont impossibles à ignorer, mais l’impact sur l’humeur est tout à fait vrai.     

 Les hormones sont à la cause de tout cela, et il est primordial de prendre soin de soi quand les symptômes battent leur plein.     

  

 10. Les menstruations sont dégueulasses  

 

alexmia - stock.adobe.com

 

 Il n’y a rien de dégueu dans les menstruations. Vous pouvez faire l’amour quand même, si votre partenaire se sent confortable, et vivre votre vie.     

 Il ne faut pas avoir honte de quelque chose d’aussi naturel!     

  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus