16 choses que seules les filles frileuses vont comprendre | billie
/fun

16 choses que seules les filles frileuses vont comprendre

Que ce soit une journée fraîche d’automne ou la plus froide de l’histoire de l’humanité, une chose est certaine, c’est que vous avez toujours froid et tout le monde capote à quel point vous êtes frileuse. 

Si vous vous êtes reconnue dans cette phrase, vous vous reconnaîtrez certainement dans les 16 qui suivent:   

1. Votre foulard (oversized évidemment) est votre meilleur ami 

À l’intérieur comme à l’extérieur, vous portez votre foulard à votre cou. Encore mieux s’il est gigantesque, vous l’utiliserez comme couverture. Le meilleur des deux mondes! 

 

2. Vous traînez TOUJOURS une couche de vêtement supplémentaire dans votre sac 

Et par couche supplémentaire, cela signifie une veste, un foulard, un manteau ou même une couverture. Pas question de se les geler en aucune situation. Vous êtes plus que prête à affronter l’adversité! 

 

3. «Tu n’as pas chaud habillée de même?» est la question que vous détestez le plus au monde 

NON, vous n’avez pas chaud. Jamais. Ce n’est pas compliqué à comprendre pourtant? 

 

4. Vous ne comprenez pas les gens qui dorment sans pyjama 

Dormir en bobettes? Jamais en 100 ans! Manches longues, pantalons en peluche, bas de laine: les éléments clés pour un dodo réussi. 

 

5. Vous avez fait le deuil de vos économies qui passent toutes dans le chauffage l’hiver 

D’ailleurs, c’est source de chicane avec votre coloc ou vos parents. Si vous pouviez mettre le thermomètre à 30 degrés dans toutes les pièces, vous le feriez. 

 

6. L’allée des surgelés est un supplice quand vous faites l’épicerie 

Vous détestez tellement cette allée que vous avez renoncé à la crème glacée, aux croquettes et à tout autre bonheur surgelé de la vie. 

 

7. La météo n’a plus aucun secret pour vous 

Vous savez exactement s’il fera chaud ou froid et vous serez assurément habillée en conséquence. 

 

8. À la maison, votre doudou ne vous quitte jamais 

Du lit au divan et du divan au réfrigérateur: votre doudou vous suit en tout temps.  

 

9. Vous êtes LA personne qui demande toujours de fermer les fenêtres 

Au primaire, c’était celle de l’autobus. Aujourd’hui, c’est celles du bureau, de l’auto ou de la classe. Tout le monde meurt de chaleur, mais vous, vous avez toujours froid. 

 

10. Vous ne sortez jamais sans votre boisson chaude 

 Vous n’avez peut-être même pas envie d’un café, mais vous en prenez un quand même. Juste parce qu’il va réchauffer vos mains. 

 

11. C’est impossible de prendre une douche autrement que brûlante pour vous 

L’eau est tellement chaude qu’elle pourrait littéralement décaper votre âme. Ça ne vous dérange pas parce que c’est le seul moment de la journée où la température est parfaite pour vous. 

 

12. Vous êtes toujours en train de mettre vos pieds ou vos doigts sous le chandail de votre chum/vos amies 

Évidemment, vous avez toujours les mains et les pieds froids. Pour remédier à la situation, vous glissez sournoisement vos mains et vos pieds sous les vêtements de vos proches. Tout le monde déteste ça, mais vous, c’est votre blague préférée! 

 

13. Vous êtes la première à sortir votre manteau d’hiver chaque année 

Il fait 15 degrés en septembre? Pour vous, c’est le moment de sortir le manteau d’hiver. Et les bottes. Et les mitaines. 

 

14. Les activités extérieures ne sont pas pour vous 

Vous évitez toutes sorties extérieures non utiles. Même si votre crush vous invite à aller marcher dehors pour une date super cute, vous allez y réfléchir longtemps avant de finalement accepter. 

 

15. Vous avez une quantité inimaginable de petites laines qui n’attendent que de sortir de votre garde-robe l’automne 

Pour vous, il n’y a rien comme troquer les crop tops pour les chandails en tricot quand la saison froide arrive. C’est un plaisir inexplicable! 

 

16. Vous avez accepté que vos cheveux ne seront jamais beaux l’hiver 

Vous préférez porter des tuques et des bandeaux que d’avoir des cheveux #flawless. Vive les cocos au chaud! 

 

À voir aussi: 

s

s

s

s

 

 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus