Camila Cabello se confie sur ses TOC qui lui ont fait vivre un véritable enfer | billie
/homepage

Camila Cabello se confie sur ses TOC qui lui ont fait vivre un véritable enfer

Camila Cabello, qui a connu un franc succès grâce à ses hits «Havana» et «Never be the same», s’est confié lors d’une entrevue avec le magazine Cosmopolitan afin de démystifier ce dont elle souffre depuis un moment : un trouble obsessionnel compulsif. 

Malgré sa maladie, Camila a sû s’imposer dans l’industrie de la musique sans le reste de son ancienne troupe, Fifth Harmony. Que ce soit en première partie de Taylor Swift ou seule, la chanteuse sait comment rassembler des milliers de personnes durant ses concerts. 

Entre deux dates de sa tournée en Amérique, la jeune chanteuse s’est entretenue avec le magazine Cosmopolitan où elle a d’ailleurs fait la couverture.

Courtoisie de Cosmopolitan Magazine

La jolie brune s’est confiée sur ses amitiés dans l’industrie, son succès récent, et a fait une révélation concernant ses troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Pour la star, son TOC se manifeste par des pensées incontrôlables qui la hantent. Camila a même déjà quitté un concert avec Fifth Harmony puisqu’elle avait une crise d’anxiété.

«Il m’arrivait d’être stressée en pensant à quelque chose, puis d’y penser encore et encore. Peu importe si je trouvais une solution, je ne pouvais pas m’arrêter d’y penser sans quoi je craignais qu’il m’arrive quelque chose de mauvais», confie-t-elle au magazine.

Maintenant consciente de ce qu’est un TOC, Camila Cabello essaie davantage de contrôler ses symptômes et se dit maintenant confiante de la gestion de son stress. Elle se dit aussi bien entourée par sa famille et ses amis.

Somme toute, ses troubles ne l’ont pas empêchée d’avoir un succès massif dans le monde de la musique.

Camila sera en tournée du 4 mai au 6 octobre 2018 afin de présenter son premier album solo.

*Pour faire le plein d’inspiration mode et beauté vraiment pas #basic, suivez billie jean sur Instagram et Facebook!

 

À lire aussi

Et encore plus